Jeudi 19 octobre

10h30 – Comité directeur

14h00 –  Ouverture du congrès, en présence de Jacqueline GOURAULT, ministre auprès du ministre de l’Intérieur

14h30 –  La montagne à l’avant-garde de la transition écologique

16H15  Point sur la formation des élus : Marie-Noëlle BATTISTEL, présidente et Annie GENEVARD, secrétaire générale de l’ANEM

 

16h30 –  L’aménagement numérique de la montagne un an après l’acte II  

20h45 – Diner de gala –  en présence de Christophe CASTANER, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement et Porte-parole du Gouvernement – Couvent des Cordeliers

 

Vendredi 20 octobre

8h15 – Assemblée générale

9h15 – Séance inaugurale, en présence des autorités locales et de Christophe CASTANER, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement et Porte-parole du Gouvernement

9h45 – La résilience de la spécificité montagne

11h50 – Lecture des motions par Annie GENEVARD, secrétaire générale de l’ANEM

12h00 – Discours de clôture par Marie-Noëlle BATTISTEL, présidente de l’ANEM, députée de l’Isère

12h15 – Discours de clôture par Julien DENORMANDIE, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires

12h30 – Conférence de presse

12h30 – Déjeuner de clôture - Couvent des Cordeliers

La montagne à l’avant-garde de la transition écologique

Jeudi 19 octobre - 14h30 – 16h30

Grand témoin: 
Marie-Noëlle BATTISTEL, députée de l'Isère, présidente de l'ANEM

Si la montagne présente une offre touristique comparable à nulle autre (le ski et les sports d’hiver), avec quelque 55 millions de journées-skieur, dont 70 % de clients français, son potentiel et sa vocation vont bien au-delà de ce produit phare. Le nombre de ses atouts, notamment la richesse de son patrimoine naturel (paysages, faune et flore) mais aussi industriel et architectural, lui donne vocation à accueillir des touristes venus du monde entier, 365 jours par an, qu’il s’agisse de familles, de randonneurs, de scolaires ou d’autres touristes…

Dans un contexte concurrentiel exacerbé, la montagne offre-t-elle une qualité d’accueil à la hauteur des attentes de la clientèle : simplicité d’accès et diversité des produits, cohérence des destinations au niveau régional, départemental et local, « empreinte numérique de la marque », transports, langues, hébergement...? Comment permettre aux acteurs locaux, notamment aux saisonniers, de s’adapter aux nouvelles exigences ? Le tourisme social et les classes de découverte ont-ils un avenir ? Sur le plan de la promotion touristique, les communes disposent-elles des instruments adaptés aux enjeux de leur territoire ?

 

Intervenants :

  • Martine BOYER, maire adjointe d’Arette, déléguée à la station de la Pierre-Saint-Martin
  • Eric FOURNIER, vice-président ARA en charge de l’environnement, maire de Chamonix
  • Yves GIRAUD, directeur de la division production ingénierie hydraulique d’EDF et PDG d’EDF développement environnement SA
  • Antoine MUSSILLON, directeur collectivités territoriales et industries VEOLIA-Eau Grand Est
  • Xavier PASSEMARD, directeur général ENGIE Biogaz 

 

 

Programme au 6 octobre 2017