Jeudi 19 octobre

10h30 – Comité directeur

14h00 –  Ouverture du congrès, en présence de Jacqueline GOURAULT, ministre auprès du ministre de l’Intérieur

14h30 –  La montagne à l’avant-garde de la transition écologique

16H15  Point sur la formation des élus : Marie-Noëlle BATTISTEL, présidente et Annie GENEVARD, secrétaire générale de l’ANEM

 

16h30 –  L’aménagement numérique de la montagne un an après l’acte II  

20h45 – Diner de gala –  en présence de Christophe CASTANER, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement et Porte-parole du Gouvernement – Couvent des Cordeliers

 

Vendredi 20 octobre

8h15 – Assemblée générale

9h15 – Séance inaugurale, en présence des autorités locales et de Christophe CASTANER, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement et Porte-parole du Gouvernement

9h45 – La résilience de la spécificité montagne

11h50 – Lecture des motions par Annie GENEVARD, secrétaire générale de l’ANEM

12h00 – Discours de clôture par Marie-Noëlle BATTISTEL, présidente de l’ANEM, députée de l’Isère

12h15 – Discours de clôture par Julien DENORMANDIE, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires

12h30 – Conférence de presse

12h30 – Déjeuner de clôture - Couvent des Cordeliers

La résilience de la spécificité montagne

Vendredi 20 octobre - 9h45-12h00

Grand témoin :
Julien DENORMANDIE, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires
 

Contre la pensée dominante et la propension à l’uniformité, le respect de la spécificité montagne, qui justifie un traitement différencié, est un combat permanent. Le législateur reconnait parfois celle-ci, mais pas toujours… Malgré le déni de l'approche urbaine, les élus de la montagne sont parvenus, certes le plus souvent de haute lutte, à faire respecter la spécificité de leur territoire pour la construction de l’intercommunalité, pour les communes nouvelles, pour conserver leur office de tourisme communal ou pour obtenir le statut d’île-montagne en Corse et Outre-mer. La bataille n’est jamais finie, d’autres combats restent à mener à l’instar du transfert obligatoire de la compétence Eau à l’intercommunalité en 2020 alors que de nombreux maires de montagne souhaitent la conserver…

A partir de divers exemples, plusieurs témoignages concrets illustreront la résilience de la spécificité montagne inscrite dans la loi et qui reste à faire valoir dans le cas de la compétence Eau.
 

Intervenants :

  • Jean-Félix ACQUAVIVA, député de la Haute-Corse
  • Robert CASADEBAIG, maire de LARUNS
  • Christophe FERRARI, président de la Métropole Grenoble-Alpes-Métropole
  • Pierre HERISSON, sénateur honoraire de Haute-Savoie, conseiller municipal de la commune nouvelle d’ANNECY, conseiller délégué, membre du bureau du Grand ANNECY.
  • Jean LAUNAY, président du Comité national de l’eau
  • Guy-Pierre SACHOT, directeur du développement territorial du Groupe La Poste

 

Programme au 6 octobre 2017