Corte, cité Paoline au cœur de la Corse

Le Venacais : destination nature et sportive par excellence ! 

Au centre de l’île, Corte fut la capitale de la Corse indépendante au milieu du XVIIIe siècle. Elle porte encore, avec une singulière intensité, la marque de son ancienne grandeur. Ville historique et plus petite ville universitaire, Corti est bâtie autour de sa Citadelle qui domine depuis son « Nid d’aigle » les vallées de la Restonica et du Tavignanu. A la confluence du massif granitique de l’ouest et de la chaîne alpine schisteuse de l’Est c’est un véritable verrou naturel entre l’En-deçà et l’Au-delà des monts. La richesse et la diversité de son proche espace montagnard offrent une multitude d’aspects pour le promeneur. 

Corte abrite depuis 1997 le Musée Régional d’Anthropologie de la Corse, sanctuaire de la culture et du patrimoine insulaire : né de la volonté de la Collectivité Territoriale de Corse de doter l’île d’un équipement culturel de haut niveau, il est aussi le témoignage de l’attachement des insulaires à leur patrimoine. 

 

Des six citadelles corses, Corte est la seule construite à l’intérieur des terres.

Située au centre de l’île, elle a été élaborée en deux temps :

  • En 1419, Vincentello d’Istria fait construire le Château au sommet du rocher qui domine la ville. 
  • En 1769, sous les ordres du Comte de Vaux, les troupes françaises entreprennent la construction de la Citadelle proprement dite. 

De 1962 à 1983, la Citadelle est occupée par la Légion Etrangère (groupement d’institution). L’année suivante, en 1984, le site est ouvert au public offrant  une vue panoramique exceptionnelle.

En 1755, au cœur de la ville de Corte, alors capitale de la Corse indépendante (1755-1769), fut créé l’Université Pasquale Paoli  (1755) par l’illustre général lui-même, afin de dispenser une formation de qualité aux cadres de toute la jeune nation corse, et d’y propager la philosophie des Lumières. Son siège, situé au Palazzu Naziunale, est en 2004 réinvesti par la présidence de l’Université de Corse dans un geste hautement symbolique, inscrivant ainsi ce lieu dans une continuité historique momentanément interrompue. Pluridisciplinaire, l’Université de Corse propose plus de 100 diplômes du niveau bac au doctorat. Elle est dotée de formations complètes en Droit, Sciences Economiques et Sociales, Langues, Chimie, Mathématiques, Physique, Sciences de l’Environnement, Langues et Cultures Corses, et Médecine. Aujourd’hui, elle compte 4600 étudiants au sein d’une ville qui avoisine les 7 000 âmes : leur présence constitue une véritable chance pour l’intérieur et ses environs, tant sur le plan économique que culturel. Etudiants ou simples visiteurs rencontrent ainsi à l’Université de Corse un cadre de vie privilégié, favorisant tout à la fois échanges et réflexions.

Au cœur de la Corse gastronomique, Corte vous invite à déguster ses délicieuses spécialités : 

  • Côté salé : les Migliacci ou les Frittelle curtinese (à base de fromage frais).
  • Côté sucré : la Falculella ou le Fiadone (à base de brocciu).

Très réputées sont les régions du centre Corse, qui savent encore offrir aux fins gourmets des produits de très grande qualité.

Terrains de jeux privilégiés des sports et loisirs de pleine nature, Corte et sa microrégion offrent aux visiteurs une diversité rarement égalée parmi ses activités sportives ou de détentes aujourd’hui indissociables de tout séjour pleinement réussi. A découvrir ou redécouvrir : La vallée de la Restonica avec ces fameux lacs de Melu et de Capitellu et la vallée du Tavignanu jusqu’à la passerelle du Russulinu.

Traversé par l’axe routier et ferroviaire Bastia/Ajaccio, le Venacais s’étend, du Sud au Nord, de la majestueuse forêt de Vizzavona à la splendide Vallée du Verghellu. Cette microrégion aux 9 villages se niche aux creux de forêts de pins laricci et de hêtres, prairies et terrasses, que protège un cirque montagneux imposant constitué des massifs du Monte d’Oru (alt. : 2 389 m) et du Cardu (alt. : 2 454 m).Terre de pastoralisme et de transhumance, elle a su conserver intactes ses traditions ancestrales et ses savoir-faire culinaires. Cette tradition pastorale a façonné le Centre Corse qui lui doit une grande part de son identité culturelle, paysagère et architecturale. Les chemins de transhumance qui empruntent les vallées et passent les crêtes, sont émaillés çà et là de bergeries à l’architecture étonnante témoignant d’une activité intense. De chèvre ou de brebis, la production fromagère est réputée dans toute l’île. Une foire se déroule au mois de mai à Venacu où l’on peut découvrir, entre autres merveilles, le brocciu, spécialité emblématique de la Corse, qui bénéficie désormais d’une certification A.O.C.

Le cœur de la Corse, « Core di Corsica », est jalonné de vallées, de montagnes, de forêts majestueuses, de lacs et de rivières qui vous laisseront au fil de vos découvertes, un sentiment enivrant et mémorable de douceur, de force, de chaleur et de fraîcheur. Le centre Corse est sans conteste le voyage initiatique à entreprendre pour découvrir, comprendre et s’imprégner de l’identité profonde de la Corse. Culture, Traditions, Pastoralisme, Transhumance...: notre territoire renvoie à l’histoire passionnante des siècles passés en faisant écho à ses illustres personnages tel que Pascal Paoli, à la naissance de la seule Université, à sa capitale historique Corti, et à la beauté toute particulière des villages qui le composent. A cela s’ajoutent les savoir-faire de nos artisans-producteurs, l’authenticité qu’ils défendent, les chants polyphoniques sacrés ou profanes, les contes et légendes nourris de croyances et de magie, les traditions et modes de vie de nos villages de l’intérieur. Que vous soyez adepte de sports intenses en milieux préservés, de balades familiales, de gastronomie locale, de découvertes culturelles et historiques, vous rencontrerez au cœur de notre île des hommes et des femmes qui ne vous laisseront pas indifférent(e) et sauront vous accompagner pour votre plus grand plaisir...

Héritiers des multiples traditions de la société pastorale corse, les artisans d’art du Cortenais travaillent à talent égal le bois, la laine, le cuir ou la terre. Présents dans leurs ateliers tout au long de l’année et exposant dans les foires artisanales, ils créent tissages, tapis, jouets, poteries et tricots.

Les rites religieux, comme la fête de la Saint-Théophile (19 mai) à Corti, ou encore les processions de Sant’Eliseu (29 août) à San Petru di Venacu, la Granitula et le Catenacciu (les jeudis et vendredis saints) à Corti ; le renouveau des confréries, la mise en valeur d’un patrimoine religieux artistique et architectural de premier ordre (fresques, chapelles, clochers) mais aussi les échos des paghjelle (chants polyphoniques) font du centre Corse une terre de culture enracinée et authentique.

En 2019, la destination Centre Corse a obtenu le label « Famille Plus » qui témoigne de la qualité d’accueil et de services touristiques adaptés aux familles sur tout le territoire. 


© www.photocorsica.com